ZAKAT AL FITR et le pèlerinage à la Mecque

Publié le par Marie (NoURa)


Programmes de secours d'urgence Nous réalisons des missions de secours d’urgence dans une vingtaine de pays à travers le monde, distribuant des colis alimentaires, fournissant dumatériel médical et des médicaments, des tentes et couverture

                    

Projets du Secours Islamique en France Lutte contre l’exclusion à travers le « Couscous de l’amitié », le « Sandwich del’Amitié », aide aux incarcérés, collecte de vêtements, matériel médical,médicaments, denrées non périssables.


Aumônes

Le troisième devoir cardinal d'un musulman est de payer la zakat. Il s'agissait à l'origine d'un impôt prélevé par le prophète Mohamed (et plus tard par les États musulmans) sur les membres aisés de la communauté, afin surtout d'aider les pauvres. Il était également employé pour gagner des convertis à l'islam, pour la rançon des captifs de guerre, pour le soulagement des endettés, pour le djihad (la guerre défendant la cause de l'islam, ou guerre sainte), qui, selon les commentateurs du Coran, inclut le bien-être et l'éducation. Le reste des biens d'un musulman n'est considéré comme étant purifié et légitime que lorsque la zakat a été payée. Dans la plupart des États musulmans, la zakat n'est plus collectée par le gouvernement mais est devenue un acte de charité volontaire!; elle est cependant toujours reconnue comme un devoir essentiel pour tout musulman

 














A la fin du mois de ramadan, le musulman doit verser la Zakat al Fitr. Ibn Omar a dit queLe Messager d'Allah a rendu obligatoire zakat al fitr comme suit : une mesure de datte (sa') ou une mesure d'orge. Elle doit être versée par chaque musulman esclave ou homme libre, homme ou femme, enfants ou adultes".

 


Le Messager de Dieu a également ordonné que cette aumône soit versée avant que le Croyant ne se rende à la prière de l'Aîd. Selon certains juristes, cette aumône peut être versée avant la fin du mois de ramadan. Elle doit être l'équivalent d'un repas dans le pays concerné.















Le Prophète (saw) dit :"chaque jour deux anges descendent du ciel, l'un d'eux dit :"Ô Seigneur, rends à celui qui dépense comme bien ce qu'il a dépensé et l'autre dit : Ô Seigneur, détruis les biens de celui qui retient ses biens !" (Bokhari)


 

Pèlerinage

Le cinquième pilier de la sagesse est le pèlerinage à la Kaaba de La Mecque.

 

La mosquée de Médine en Arabie Saoudite est le deuxième lieu saint de l'Islam après la Mecque. Médine est la ville du prophète, et Mahomet y vécut après avoir quitté la Mecque. C'est là d'ailleurs qu'est enterré le prophète Mohamed.
La mosquée est reconnaissable à ses 10 minarets dont on voit ici les ombres.








 

Voir la carte Mosquée de Médine sur Google Earth


Tout adulte musulman capable physiquement et économiquement de le faire doit effectuer ce pèlerinage au moins une fois dans sa vie. Ce rite, qui se déroule pendant les dix premiers jours du dernier mois de l'année lunaire, exige que les pèlerins parviennent à un état de grande pureté.

Les principaux éléments de ce rite long qui conduit le pèlerin de Médine à La Mecque sont les sept tours effectués autour de la Kaaba. Puis le pèlerin effectue un trajet qui le conduit à la source miraculeuse de Zem Zem avant de se rendre sur le plateau d'Arafat en passant par le bourg de Mina. À Arafat le pèlerin prie debout tout une après-midi.

Autre moment important du pèlerinage, la lapidation de trois piliers évoquant Abraham trois fois tenté par le démon. Le dernier rite est le sacrifice d'un mouton ou d'une chèvre en souvenir de la foi d'Abraham prêt au sacrifice d'Isaac parce que telle était la volonté de Dieu.

Aujourd'hui, la plus grande facilité pour voyager permet aux musulmans du monde entier d'effectuer ce pèlerinage. En 1977, le nombre de pèlerins approchait les deux millions. Ils seront trois millions à la fin du siècle. La fréquentation des Lieux saints a joué un rôle important de rassemblement des érudits islamiques pour l'échange et la diffusion des idées. Au cours des vingt dernières années, le pèlerinage a également permis de promouvoir la solidarité politique dans le monde musulman et d'accentuer encore le caractère universel de la communauté des croyants


Commenter cet article